13 juillet 2010

Lettre ouverte à Monsieur Al Colo

<!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> Lettre ouverte à Monsieur Al Colo       Cher Monsieur,   malgré nos alertes incessantes vous disant sur la mauvaise pente vous semblez ne pouvoir vous passer de boisson titrant à degré   impossible pour vous, apparemment, de voir les conséquences sur vous même et votre descendance.   par ailleurs, je constate que vous persistez à penser que l'on ne saisi pas vos changements ... [Lire la suite]
Posté par sinsemilmax à 22:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

05 décembre 2008

Une toute petite trace

<!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } -->  Jeune on se dit qu’on s’en fout D’à peu prés tout Et surtout de ce qu’on laissera Demain, plus tard On est dans la consommation c’est notre mitard   Plus tard un peu adulte Mais pas trop quand même Qu’on a plus ou moins sa place Même si c’est pas l’eldorado Enfin ça c’est quand on a la chance D’avoir du boulot   Vient quand même l’instant C’est sur il passe Qu’est ce que je vais bien laisser... [Lire la suite]
Posté par sinsemilmax à 12:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
22 mars 2008

Violette Violence

Violette violence, Essence du vice,pseudo force de circonstancesLaisse des traces et de toute évidenceMarque à jamais les âmes plus que les corps,Te le sais, le vois, mais continue encore, Sur ses avant bras ; les stigmatesDes mégots avec lesquels tu croisque tu « matte » ,sur son dos rouge violacédes boucles de ceinture à sa peau imprimée violette violenced’anonymes disséminésviolettes violencesà jamais sales traceset survivance sans cesse questionnée quelque soit le milieu, la ville, l’addictionil existe sois en sur... [Lire la suite]
Posté par sinsemilmax à 13:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 décembre 2007

Errance 2024

Errance 2024 La ville se lève et moi je reste assis j’la contemple comme elle crève dans les odeurs de ses dénis j’m’accroche à ce bout d trottoir comme au derniers des empires passe et glace le vent vers des temps pires la grande vague venue de loin a tout pris tout balayé sur son chemin toutes les âmes bien pensantes sont parties et se terrent dans des trous la ville se lève et moi je reste assis j’la contemple comme elle crève ... [Lire la suite]
Posté par sinsemilmax à 19:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
18 novembre 2007

j’arrive a l'heure ou s’lèvent les néons

J’arrive à l’heure où s’lèvent les néons J’parcours la ville de 6 h pile J’prends l’autoroute à moutons Qui m’d’éverse en averse sur les rudes contreforts De mes envies d’encore J’essaye de tout faire à la place ou on me dit Avancer et me taire face au déni Je bidule des trucs de ouf dans mon laboratoire La potion magique bientôt prête Et tout faire pour y croire Je survis sur d’immenses étendues plus que désertiques me regorge de chaque sourire magique qui... [Lire la suite]
Posté par sinsemilmax à 09:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
12 octobre 2007

Sur le bord du rasoir

Sur le bord du rasoir elle avance ,elle te poussed'un vent d'autant plus mauvaisqu'il te glace sur placeet t'empêche d'avancer elle progresse et t'enfermedans ta propre prisontantôt détenutantôt matonsur le bord du rasoira danser sur le filsur la lisière du gouffreil ne faudrait qu'un battement de ciltant de demande en subterfugepour pas voir où l'on vatant de demande:pour l'autre monde devenir transfugesans que ça change quoi que ce soittoutes les pressions accumuléesles bars de frustrations non géréesles attentes déçues... [Lire la suite]
Posté par sinsemilmax à 09:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

30 septembre 2007

5 sens en éveil…et le cœur qui bat fort

Le soleil c’est sur avait fait l’impasse Mais les nuages amoncelés nous firent grâce d’une l’averse Sans doute en fallait il plus Por qué Délice se lasse et ne cesse Je te bois je m’enivre à tes mots au son de ta voix sans jamais que ça me soule tellement bon d’être avec Toi Laisse moi regarder tes yeux Que je m’y perde Laisse moi sentir tes cheveux Mélange de camomille et cèdre Comme elle est douce ta main Sensation du passé qui soudain refont... [Lire la suite]
Posté par sinsemilmax à 14:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
09 septembre 2007

La Crique des 30 Berges

Ce Matin, ma barque atteint la crique des 30 berges J’me pose un instant, j’me pige ; A cheval sur le carrefour du destin Je sors la tête de mes mains En face de moi l’horizon comme Immensité à traverser J’vois des navires qui croisent au large D’autres que j’connais Qui on déjà pris la route Semblent avoir perdu leurs doutes Ou peut être sont ils résignés ? Derrière moi, le vent de la jeunesse qui me pousse encore derrière moi l’ancrage soupçon d’ folie mixé à la... [Lire la suite]
Posté par sinsemilmax à 11:57 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
24 juin 2007

Si t’avais la Lune en Vénus…

1/2   night 23/24  june 07 " Si t’avais la Lune en Vénus… " Amer constat Aiguille du baromètre, pointée vers le bas Dehors plein pot thermostat mais mon cœur a froid Déçu ;oh tant de fois c’est sur Mais je ne me dis pas innocent à certaines de ces blessures J’ai-je le sais ma part des torts Et pour mon malheur aimer ; J’aime ça encore Tout cela doit être cyclique Une affaire de programmes , de planètes intercalées ... [Lire la suite]
Posté par sinsemilmax à 16:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
27 février 2006

ZEROS DEGRES

ecoute Lol&Mat___Zéro_degrés_ Pour avoir connules beuveries jusqu’à plus soif l’haleine à gerberles bouteilles qui se suivent et s’en tassent Pour en être revenuParce que je n’en pouvais plusDe me réveiller avec une hache dans la têteSi plus de mal que de bien Pas maso J’suis plus à la fête 0 degrés J’reste à 0 degres La nouvelle latitude De ma plénitudeN’est pas alcoolisé0 degrés J’reste à 0 degres Plus une goutte de mon sangn’en est imbibé tous mes costards pourrispar des potes en plein vomij’te parle même pas... [Lire la suite]
Posté par sinsemilmax à 13:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :